Augmentation aides embauche jeunes

Augmentation des aides à l'embauche de jeunes de - 26 ans

Conformément aux termes du décret du 21 octobre, l'employeur percevra, pour tout CDI ou CDD d'au moins 6 mois conclu avec un jeune de moins de 26 ans entre le 15 octobre 2020 et le 31 janvier 2021 :

  • pour les CDI : 7 000 € d'aide pour la 1ère année puis 5 000 € pour les années suivantes, dans la limite de 3 ans,
  • pour les CDD : 5 500 € d'aide pour la 1ère année, puis 2 500 € pour l’année suivante, dans la limite de 2 ans.

Cette aide n’est pas cumulable avec les autres aides à l’insertion, à l’accès ou au retour à l’emploi. Le cumul est cependant autorisé avec les aides financières mobilisables dans le cadre du recrutement en contrat de professionnalisation, à l’exception de l’aide prévue à l’article 76 de la loi de finances rectificative n°2020-935 du 30 juillet 2020.

En tout état de cause, les aides octroyées dans le cadre du dispositif emplois francs ne sont pas dues pour les périodes d’absence du salarié qui n’ont pas donné lieu au maintien de sa rémunération, et pour les périodes au cours desquelles celui-ci a été placé en position d’activité partielle ou d’activité réduite pour le maintien en emploi.

Enfin, le décret modifie la date de terme du dispositif d’aides à l’embauche en emplois francs « de droit commun », initialement fixée au 31 décembre 2020. Les dispositions relatives à l’aide destinée aux salariés de 26 ans et plus sont donc applicables aux contrats conclus entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021.